Nous sommes le Vendredi 9 Décembre 2022

Bière belge : une brève histoire et comment la déguster

🍺 Bière

La Belgique est connue comme la capitale mondiale de la bière. Le pays produit des bières de qualité depuis le Moyen Âge, lorsque les abbayes et les monastères brassaient des ales trappistes destinées à être consommées uniquement par leurs moines. Aujourd’hui, cet héritage se perpétue dans les nombreuses brasseries belges, qui produisent plus de 5 000 bières différentes chaque année. La tradition brassicole belge est vaste, complexe et en constante évolution.

Elle a également influencé d’autres cultures brassicoles bien au-delà de ses frontières : L’Amérique, l’Afrique et l’Asie ont toutes des industries microbrassicoles florissantes aujourd’hui, grâce à l’exemple de la Belgique. Nous explorons ici la façon dont les bières belges sont fabriquées, ainsi que quelques-unes des variétés les plus populaires que vous trouverez sur les menus à la pression près de chez vous.

Qu’est-ce qu’une bière belge ?

Les bières belges sont un type de bière produit en Belgique, et sont largement réputées pour leurs saveurs complexes et subtiles. Après le brassage, la bière est conditionnée (généralement dans des fûts en bois) pendant plusieurs semaines pour permettre à la saveur de se développer pleinement. Comme la plupart des bières, les bières belges sont fabriquées à partir d’un mélange d’orge maltée, de levure et d’eau.

La production de bière belge étant très réglementée, les ingrédients exacts et le processus de brassage d’une bière donnée varient d’une brasserie à l’autre. En général, les bières belges contiennent des malts pâles (tels que pale ale, pilsner et wheat) et sont fortement houblonnées. De basses températures sont utilisées pendant la fermentation pour maintenir la levure en suspension, ce qui contribue également à la saveur et à l’arôme subtils.

Les bières belges ont également un faible taux d’acidité, ce qui permet aux saveurs complexes de ne pas devenir trop épicées. De nombreux styles de bières belges ne sont tout simplement pas brassés ailleurs dans le monde, notamment la première bière à fermentation spontanée au monde, les ales trappistes.

Lire la suite  5 bières belges que vous devez essayer maintenant

 

L’histoire de la bière belge

La bière est brassée en Belgique depuis des siècles, les premières mentions remontant au 10e siècle. Après la conquête normande de l’Angleterre en 1066, le roi Guillaume Ier a encouragé les Normands à introduire des cultures et des animaux de leur nouvelle patrie, dont le houblon, un ingrédient clé de la bière.

En conséquence, la production de bière est rapidement devenue un élément majeur de l’économie locale. Aux 16e et 17e siècles, la consommation de bière était pratiquement universelle en Belgique. La population protestante préférait les bières fortes à forte teneur en alcool, tandis que les catholiques préféraient les bières plus légères et plus fruitées. Cependant, la consommation de bière a rapidement diminué après l’introduction de politiques sanitaires modernes.

L’introduction de la pasteurisation en 1877, qui a permis la production de produits bruts plus sûrs et plus homogènes, a marqué un tournant majeur. Elle a permis de produire des bières moins alcoolisées et pasteurisées, qui sont restées jusqu’à aujourd’hui les piliers de l’industrie brassicole belge.

L'histoire de la bière belge

Quels sont les principaux ingrédients d’une bière belge ?

  • L’orge maltée : L’ingrédient clé de la bière qui fait la saveur et l’arôme. Les malts des bières belges sont principalement des malts pâles, qui leur donnent leur goût léger et rafraîchissant. Plus les saveurs du malt sont intenses, plus la bière sera maltée.
  • Le houblon : Le houblon est la fleur de la plante femelle du houblon, Humulus lupus, qui est utilisée pour ajouter de l’amertume et de l’arôme aux bières belges. Le type de houblon utilisé détermine la saveur et l’arôme – par exemple, le degré d’amertume, de douceur ou de poivre. Les houblons belges les plus courants sont le Saison, le Styrian et le Sterling.
  • La levure : La levure est utilisée pour fermenter la bière, ce qui lui donne sa carbonatation et son goût. Dans les brasseries de bière belge, la levure est généralement cultivée dans une levure de ferme belge.
  • L’eau : Les bières belges sont brassées avec de l’eau de source propre. C’est une partie essentielle du processus de brassage, car elle affectera la saveur finale de la bière.
Lire la suite  10 conseils pour garder votre cave à bière en pleine forme

 

Où trouver des bières belges ?

Les bières belges sont réputées pour leurs saveurs complexes et subtiles, il n’est donc pas étonnant qu’elles soient si difficiles à trouver en dehors de la Belgique ! Outre le fait qu’un certain nombre de brasseries belges exportent leurs propres bières, de nombreuses villes dans le monde comptent également des restaurants belges. Lorsque vous recherchez des bières belges, il est important de garder à l’esprit le style de bière que vous recherchez. Bien que les bières soient très similaires en termes de goût, elles peuvent être divisées en six styles principaux : Abbey ale et Dark Ale Les brassins fruités : Lambic et Gueuze Bières acidulées et fruitées

 

Styles de bières belges

  • Abbey Ale et Dark Ale : Les premières bières belges, brassées par les abbayes et les monastères. Aujourd’hui, elles sont toujours brassées par les brasseries trappistes, et sont riches en sucre, en malts foncés et en levure.
  • Fruité : Le Lambic et la Gueuze sont des bières belges qui sont fermentées avec des levures sauvages, ce qui leur donne un goût très unique et naturel. Ces deux types de bière sont très différents l’un de l’autre, car ces dernières sont généralement peu alcoolisées, acidulées et rafraîchissantes.
  • Aigre : Les bières belges au goût acide sont appelées bières « acidulées » en Belgique. Elles sont généralement moins alcoolisées et plus acides que les bières d’abbaye. – Wit et Witbier

 

Abbey ale et Dark Ale

Les ales trappistes sont les pères fondateurs de la bière belge. Elles ne sont brassées que par six brasseries et sont riches en sucre, en malts foncés et en levure. Ces bières ont généralement une couleur claire, un goût malté et une teneur en alcool de 3,5 % par volume. Les ales trappistes sont les bières d’abbaye. Seuls six monastères sont autorisés à brasser ces bières, afin de garantir qu’elles soient de la plus haute qualité.

Lire la suite  5 conseils pour créer une cave à bière parfaite

Les brasseurs d’ales trappistes sont tenus de suivre des directives strictes concernant le processus de brassage et les ingrédients. La levure est généralement cultivée dans une ferme belge et la bière doit être brassée avec de l’eau de source. Il existe également un ensemble très strict de directives de brassage pour les bières.

 

Les brassins fruités : Lambic et Gueuze

Les bières Lambic sont fabriquées à partir du Lambic, un acide naturel produit par des levures sauvages présentes dans l’air d’une ferme. Pour produire cette bière unique, les levures sauvages sont mélangées à des bactéries naturelles, puis vieillies en fûts de bois. Les bières sont très acidulées, avec un goût complexe et aigre, et sont vieillies dans des fûts en bois. Les gueuze sont des lambics mélangés à un autre type de bière ou de vin, qui sont ensuite vieillis dans des fûts en bois. Elles sont typiquement acides, avec un arôme fruité et une faible teneur en alcool.

 

Bières acidulées et fruitées

Les bières acidulées ont une faible teneur en alcool et sont gazéifiées, ce qui leur donne un goût rafraîchissant et pétillant. Elles sont généralement brassées avec des arômes acides et acidulés, et sont souvent combinées avec d’autres styles de bière. Les bières fruitées sont généralement équilibrées entre le malt et le houblon, avec un niveau modéré d’alcool. Les types les plus populaires de bières fruitées belges comprennent : La Kriek, une bière à la cerise

 

Conclusion

Les bières belges sont brassées avec un ensemble unique d’ingrédients et sont souvent fermentées avec des levures sauvages. Elles sont donc très différentes des autres bières, et il n’est pas surprenant qu’elles soient si difficiles à trouver en dehors de la Belgique. Essayez de chercher ces bières dans les restaurants ou les bars près de chez vous, et découvrez leurs saveurs complexes et rafraîchissantes !